Accéder au contenu principal

Le Gandahar nouveau est arrivé !

11ème nouvelle lauréate en deux ans et demi et 10ème nouvelle publiée dans une anthologie. Cette fois-ci, ce n'est pas un éditeur mais une revue qui avait lancé l'appel à textes. Il s'agit de la revue Gandahar, dont c'est le quatrième numéro. Elle est présidée par Jean-Pierre Fontana, ce qui n'est pas un petit nom de la science-fiction (bel exemple de litote). Jean-Pierre Andrevon et Philippe Caza sont ses présidents d'honneur - et quel honneur !


Le thème de ce numéro (et celui du concours de nouvelles) était "Le Juif errant", un thème pas spécialement SF puisqu'il reprend une légende du moyen âge et qu'il a été traité par de nombreux écrivains classiques, comme Apollinaire et Eugène Sue. Pas facile donc ! Mais quand c'est facile, ce n'est pas drôle, alors j'ai fait quelques recherches sur les légendes hébraïques, cabalistiques... et j'ai trouvé quelque chose de peu connu, qui se prête bien à une histoire fantastique ou de science-fiction.


Restait à trouver l'angle d'approche, qui est toujours quelque chose de très important pour moi : quel sera le point de vue du narrateur ? Qui parle ? Quelle est sa personnalité ? Que sait-il sur ce qui va se passer ? A quel temps écrire ? J'ai trouvé le personnage du viellard cynique, désabusé, à tendance suicidaire, embarqué dans une histoire qui ne le laissera pas souffler, avec de l'action, des armes à feu et des méchants :) Tout cela est très second degré et c'est surtout l'humour qui prime.

En tout cas, l'équipe de Gandahar a tenu à me souligner que mon texte avait été sélectionné "à l'unanimité" par les membres du jury, ce qui fait plaisir et m'encourage vraiment pour la suite. Ils disent d'ailleurs dans leur texte de présentation sur leur site :

"Viennent ensuite des nouvelles, classique pour celle d'Apollinaire, beaucoup moins pour celle de Danny Mienski, par exemple."

Dans un concours de nouvelles ou dans un appel à textes, c'est en effet l'originalité qui s'impose, le but étant de renouveler le thème imposé par le concours, d'offrir quelque chose de nouveau aux lecteurs...

C'est pour cela que j'aime participer aux concours de nouvelles et lire les textes issus de ces recueils : c'est un terrain d'expérimentation, les auteurs lancent des idées, s'essaient à de nouveaux traitements, pour le meilleur ou pour le pire, mais on trouve de véritables pépites qui restent longtemps dans la mémoire... ou dans le coeur.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Qui a tué Willy Wolf ?

Il est parfois étrange de voir comment la réalité rejoint la fiction. Lorsque j'avais écrit "Drapeau blanc", le second récit des Temps maudits, je m'étais documenté sur l'ancien pont transbordeur de Nantes. L'histoire se déroule au début du 20ème siècle. Joseph, un ancien légionnaire, tombe amoureux de Carmen, une trapéziste. Ils vont grimper la nuit sur le pont transbordeur. Ce sera le point culminant de l'histoire mais je n'en dis pas plus.



Or, il se trouve qu'en 1925, un certain Willy Wolf, ancien légionnaire lui-même et acrobate, va monter la nuit sur le pont transbordeur pour effectuer un saut périlleux. Il y aura un accident et son corps disparaîtra dans la Loire...



Cette tragédie a marqué les esprits à l'époque. De nombreuses cartes postales ont circulé, représentant Willy Wolf dans son habit d'acrobate à tête de mort (!).  Stéphane Pajot, écrivain, journaliste à Presse Océan et auteur de nombreux livres sur l'histoire de Nante…

Toute toute première fois (à la radio)

Mon premier entretien radiophonique a été diffusé samedi matin sur Alternantes FM. Animée par Daniel Raphalen, l'émission "Bouquins en Bretagne" permet de découvrir des auteurs régionaux. L'animateur s'appuie en général sur les dernières parutions, mais des thèmes plus larges sont parfois abordés, comme l'édition. Les auteurs sont souvent deux ou trois à être invités, ce qui permet de belles rencontres comme celle que j'ai pu faire. J'étais en effet en compagnie de Rémi Devallière, un auteur de romans policiers qui se déroulent dans les années 90 et, pour la plupart, dans différentes villes de la côte bretonne (sauf un à Paris).

Pour écouter le postcast :
https://www.alternantesfm.net/emissions/bouquins-bretagne-invites-remi-devalliere-danny-mienski/
J'interviens dans la seconde partie, après la pause musicale, à 35:25, mais je vous incite à écouter Rémi Devallière, la façon dont il parle de son ancien métier (médecin, y compris dans l'humanit…

Un salon du livre et une rencontre d'auteurs pour octobre

Mes deux prochains rendez-vous ! Au plaisir de vous y voir :)
Dimanche 15 octobre 2017 : salon du livre
Drefféac est une commune de Loire-Atlantique près de Pontchâteau. Avec d'autres membres d'un collectif d'auteurs dont je fais partie, nous allons covoiturer pour partir de Nantes. C'est le temps d'une petite heure. J'ai hâte de découvrir ce salon et ses environs, ça a l'air d'une charmante petite ville !
Pour votre GPS : Espace culturel et sportif, rue du Stade, 44530 Drefféac.


Partager l'événement sur Facebook
Samedi 21 octobre 2017 : rencontre-dédicace
Le mois d'octobre sera le Mois de l'Imaginaire, cela c'est décidé cette année. Les Etats généraux de l'imaginaire se tiendront tout de suite après, début novembre, à l'occasion des Utopiales. C'est l'occasion pour les éditeurs, les auteurs et les libraires de faire connaître au grand public la richesse des littératures de l'imaginaire. Je remercie donc la librairie L&…