Accéder au contenu principal

Articles

"L'ignoble Nantais" en postcast

A l'occasion de la sortie de l'anthologie Ecrits vins de Nantes en mai 2020, l'association des Romanciers nantais a demandé à certains auteurs de lire un extrait des nouvelles des autres. Vous pourrez apprécié leur talent théâtral, parfaite pour une écoute en postcast.

Cette initiative originale se trouve sur le site Internet des RN, où vous pourrez écouter le début de ma pièce d'humour noir, "L'ignoble nantais", une parodie d'histoire policière dans l'univers (impitoyable) du vignoble nantais.

La page :https://lesromanciersnantais.com/balades-sonores-les-ecrivains-lisent-leurs-nouvelles/Si vous souhaitez lire la nouvelle en entier, et découvrir celles autres auteurs (un très bon cru !), il vous suffit de vous rendre dans les librairies nantaises ou de le commander chez votre librairie habituel. L'anthologie est publiée aux éditions P'tit Louis, également éditeur de BD.
Articles récents

Trois récits humoristiques chez Short édition

Une petite bouffée d'air, une envie de rire, un substitut à la cigarette, quelques minutes à tuer dans une salle d'attente...


Je vous invite à découvrir l'un de mes trois textes humoristiques sur Short édition :

Garde à vous (9 mn de lecture) : que feriez-vous si, du jour au lendemain, un garde du corps entrait dans votre vie et se mettait à votre service ?La voleur de valise (3 mn de lecture) : un homme se découvre d'une étrange passion pour les valises...Conte oriental pour jeunes filles de bonne famille (3 mn de lecture) : un petit délire avec qui se termine avec un jeu de mots et un bossu.

Ma page sur Short édition :
http://short-edition.com/fr/auteur/danny-mienski

Mes six tatouages d'écrivain

Rien n'est fixé à la naissance. En tout cas, personne ne m'a prévenu. Si l'on veut comprendre comment je suis devenu écrivain, le plus simple est d'enlever quelques vêtements et de vous montrer mes tatouages. Je commence par écrire de la poésie à l’âge de dix ans. Ces poèmes valent tout ce que valent les poèmes à cet âge. N’est pas Rimbaud qui veut. Je continue par imiter ce que j’aime lire, des « livres dont vous êtes les héros » et des récits de science-fiction. J’envoie mes textes à mon cousin Christophe, qui me fait un retour avant de m’envoyer les siens. Ce n’est pas encore un atelier d’écriture, mais cet échange me motive, me stimule. « Mon cousin Christophe » est mon premier tatouage.A onze ans, j’entre au collège. Madame Aubert, notre professeur de français, nous annonce au début de l’année : « Il n’y aura pas de 18 ou de 20 chez moi. Si votre rédaction est excellente, je mettrai un A dans votre bulletin de notes. Les grandes écoles savent ce que veut dire un A.…

Retour sur l'atelier d'écriture de Guérande

Cela s'est déroulé 9 février dernier. L'atelier d'écriture s'est rempli très vite. Nous étions au complet, avec dix participants, pour la plupart aguerris, habités des ateliers d'écriture proposés par la médiathèque Samuel Beckett de Guérande.
Ces ateliers, animés par des auteurs, ont la particularité de proposer à la fois des cycles complets, par exemple sur l'écriture d'une nouvelle, et des ateliers d'écriture ponctuels autour de jeux d'écriture. On s'y amuse, on s'étonne des histoires qu'on parvient à créer et on apprend à faire connaissance l'espace d'une journée. C'est ce type d'atelier que j'ai animé.

C'est ainsi que j'ai découvert l'écriture de Maryvonne, de Joëlle, de Christian, de Marc, d'Hélène, de Catherine, de Jeanine, d'Helena, de Béatrice et de Monique. Je les remercie pour leurs belles productions, leurs idées de lecture ou d'ateliers. Je reviendrai à Guérande avec plaisir.
Parm…

Eloge du vouvoiement

Ringard, le vouvoiement ?

Le "vous" serait-il condamné à disparaître, comme le panda et l'éléphant d'Afrique ?


Reconnaissons-le, le vouvoiement impose d'office une distance, une division des espèces. Il rappelle l'aristocratie, la relation de maître à serviteur. On ne veut plus vouvoyer car on ne veut plus de cette forme d'autorité, des relations à sens unique. On veut communiquer d'égale à égale entre deux amis potentiels, tu1 et tu2.


Tu=tu

Le tutoiement systématique, la féminisation des mots et le mariage gay sont les trois symboles du changement de paradigme qui s'opère sous nos yeux. Exit la société patriarcale et bienvenu dans le village planétaire. Celui où le personnel côtoie le privé. Où l'intime se donne à voir sur les réseaux sociaux. Les relations sont horizontales, la pyramide sociale a été remplacée par un monde plat.

C'est plus simple, c'est plus sympathique, c'est plus rapide aussi. Mais n'a-t-on pas perdu quelque cho…

Une nouvelle critique pour "Les Temps maudits" et une bonne nouvelle

Cette fois, c'est le tour du Bazar de la Littérature. Comment suis-tombé sur cet avis de lecture ? J'étais sur Internet, je cherchais la date exacte de publication de mon recueil pour voir s'il pouvait être envoyé à un prix littéraire (le Prix Boccage en l'occurrence). C'est en regardant les résultats que je vois apparaître le titre de mon livre sur le site du Bazar de la Littérature. Je ne me souvenais pas avoir déjà lu sa critique. J'ai cliqué.


Pour commencer, j'ai été agréablement surprise par l'élégance du site, c'est très lisible. Les critiques sont toutes approfondies et "très franches".
En quelques mots, disons qu'il y a du bon et des points à améliorer. La première nouvelle (qui est le premier volet de l'histoire) remporte tous les suffrages :
"La première, baptisée Les Lions bleus démarre en 1772, sur un navire négrier qui fait route vers les Amériques. Cette histoire a ma préférence car je m’y suis facilement laissée…

Retour sur ma participation au jury des Beaux Parleurs

Bon, j'aurais dû vous en parler avant mais j'ai fait partie d'un jury, dernièrement. Les Beaux Parleurs. C'est un concours d'éloquence organisé par les étudiants de l'IUT Angers-Cholet. La première édition a eu lieu en mars 2018, ce qui ne date pas d'hier mais j'ai (un peu) de retard dans la tenue de mon blog. J'ai une vie après le travail, voyez-vous, une charrue à réparer, des veaux à vêler et des bottes de foin à entasser dans la grange. Le soir venu, je suis éreinté. J'ai des calles aux mains et je ne peux plus toucher un clavier. Je suis sûr que vous compatissez.

Mais revenons quelques mois en arrière, au 30 janvier 2018 à 15h12 précisément. Je reçois un mail en tant que membre des Romanciers nantais. Mon profil un peu décalé a plu aux étudiants de l'IUT en charge du projet. C'est un concours d'éloquence tout ce qu'il y a de plus banal avec un concours et de l'éloquence dedans. Ils me veulent dans le jury. Je ne sais pa…