Accéder au contenu principal

Une nouvelle retenue pour la revue Gandahar !

Dessin paru dans Puck en 1901.
Oui, je poste ce message le 1er avril, mais ce n'est pas une blague, en tout cas j'espère pour moi : je viens de recevoir un mail m'indiquant la publication de ma nouvelle dans la revue Gandahar.

La revue Gandahar, présidée par de grands de la science-fiction (JP Fontana, JP Andrevon, P. Caza), avait lancé un appel à textes sur le thème du "juif errant", une légende souvent reprise par de grands noms de la littérature (Eugène Sue, Alexandre Dumas, Apollinaire, André Swartz-Bart, J. A. Michener, Jean d'Ormesson...). Gandahar est certes une revue de science-fiction, mais elle aime ses classiques, preuve en est son numéro 2 qui rééditait l'un des premiers romans de science-fiction, Les semeurs d'épouvante, de Fernand Mysor, daté 1923 !

D'après une légende du Juif errant date du moyen âge. Un juif né à l'époque du Chrit serait devenu une sorte d'immortel, à la manière de Galgliostro, du comte de Saint Germain et de Ducan MacLeod, du clan des MacLeod ;) Témoin de la mort du Christ, il serait condamné à errer jusqu'à ce que celui-ci le délivre en pronçant ces paroles : "Couche-toi et ne marche plus". La légende extrapole un passage de l'Evangile de Jean (21-23) ;

En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? 22Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi. 23Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n'avait pas dit à Pierre qu'il ne mourrait point; mais : Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe?

Un thème bien sérieux et déjà très cadré historiquement et littérairement... Ca ne me plaisait pas, en tout cas pas comme ça. J'ai trouvé une autre légende, dont je tairai le nom ici juste pour vous embêter. Peut-être cela poussera-t-il certains & certaines d'entre vous à acheter le numéro 4 de la revue Gandahar dès sa parution et à tourner les pages précipitamment jusqu'à la nouvelle intitulée : Albert Cohen contre les méchants Qlipoths ? Ah ! Ah ! me direz-vous. Je vais chercher "Qlipoths" sur Google ou Wikipédia, et je l'aurais, la légende dont tu t'es inspiré, Danny ! - Eh ben non, la légende dont j'ai tiré mon personnage n'a aucun rapport avec ce mot.

Vous l'aurez deviné au titre, il s'agit d'une nouvelle humoristique, ce qui n'empêche pas quelques recherches pour créer un contexte réaliste. Il y a donc plusieurs niveaux de lectures et ça j'aime.

Maintenant, ce que j'espère, c'est que vous aimerez aussi...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Qui a tué Willy Wolf ?

Il est parfois étrange de voir comment la réalité rejoint la fiction. Lorsque j'avais écrit "Drapeau blanc", le second récit des Temps maudits, je m'étais documenté sur l'ancien pont transbordeur de Nantes. L'histoire se déroule au début du 20ème siècle. Joseph, un ancien légionnaire, tombe amoureux de Carmen, une trapéziste. Ils vont grimper la nuit sur le pont transbordeur. Ce sera le point culminant de l'histoire mais je n'en dis pas plus.



Or, il se trouve qu'en 1925, un certain Willy Wolf, ancien légionnaire lui-même et acrobate, va monter la nuit sur le pont transbordeur pour effectuer un saut périlleux. Il y aura un accident et son corps disparaîtra dans la Loire...



Cette tragédie a marqué les esprits à l'époque. De nombreuses cartes postales ont circulé, représentant Willy Wolf dans son habit d'acrobate à tête de mort (!).  Stéphane Pajot, écrivain, journaliste à Presse Océan et auteur de nombreux livres sur l'histoire de Nante…

Toute toute première fois (à la radio)

Mon premier entretien radiophonique a été diffusé samedi matin sur Alternantes FM. Animée par Daniel Raphalen, l'émission "Bouquins en Bretagne" permet de découvrir des auteurs régionaux. L'animateur s'appuie en général sur les dernières parutions, mais des thèmes plus larges sont parfois abordés, comme l'édition. Les auteurs sont souvent deux ou trois à être invités, ce qui permet de belles rencontres comme celle que j'ai pu faire. J'étais en effet en compagnie de Rémi Devallière, un auteur de romans policiers qui se déroulent dans les années 90 et, pour la plupart, dans différentes villes de la côte bretonne (sauf un à Paris).

Pour écouter le postcast :
https://www.alternantesfm.net/emissions/bouquins-bretagne-invites-remi-devalliere-danny-mienski/
J'interviens dans la seconde partie, après la pause musicale, à 35:25, mais je vous incite à écouter Rémi Devallière, la façon dont il parle de son ancien métier (médecin, y compris dans l'humanit…

Un salon du livre et une rencontre d'auteurs pour octobre

Mes deux prochains rendez-vous ! Au plaisir de vous y voir :)
Dimanche 15 octobre 2017 : salon du livre
Drefféac est une commune de Loire-Atlantique près de Pontchâteau. Avec d'autres membres d'un collectif d'auteurs dont je fais partie, nous allons covoiturer pour partir de Nantes. C'est le temps d'une petite heure. J'ai hâte de découvrir ce salon et ses environs, ça a l'air d'une charmante petite ville !
Pour votre GPS : Espace culturel et sportif, rue du Stade, 44530 Drefféac.


Partager l'événement sur Facebook
Samedi 21 octobre 2017 : rencontre-dédicace
Le mois d'octobre sera le Mois de l'Imaginaire, cela c'est décidé cette année. Les Etats généraux de l'imaginaire se tiendront tout de suite après, début novembre, à l'occasion des Utopiales. C'est l'occasion pour les éditeurs, les auteurs et les libraires de faire connaître au grand public la richesse des littératures de l'imaginaire. Je remercie donc la librairie L&…