Accéder au contenu principal

Une autre nouvelle publiée pour le Salon Fantastique !

Le Salon Fantastique 2014 de Paris (3e édition) a pour thème le "Steampunk", un genre très actif outre-manche et qui commence à avoir de très bons auteurs en France (La Lune seule le sait, de J. Heliot, notamment).  Profitant de cette occasion, les éditions Elenya ont organisé un concours de nouvelles sur cette thématique, en partenariat avec l’émission Rêves et Cris de Nolife TV et le Salon Fantastique, parrainé cette année par l'écrivain Fabien Clavel.

Fabien Clavel est connu des rôlistes pour son jeu de rôles Nephilim et la série de livres qui en a découlé, mais l'auteur a su touché un plus large public, en particulier grâce à ses romans jeunesse qui ont obtenu une kyrielle de prix littéraires (Prix littéraire du roman ados Ramdam 2014 pour Nuit blanche au lycée, Grand prix des Jeunes Lecteurs de Casablanca 2013 pour Décollage immédiat, Prix Val Cérou 2013 pour L'Apprentie de Merlin...). N'en jetez plus !

J'étais particulièrement intéressé par ce concours parce qu'il relevait d'un genre que j'affectionne et qui a un lien avec le roman que j'écris actuellement (je vous en parlerai plus tard si vous êtes sages...). Il fallait traiter le thème du Steampunk d'une manière originale. Le monde, les personnages et la chute seraient les trois points essentiels que regarderait le jury. J'ai travaillé mon texte dans ce sens, en partant d'une uchronie : "Et si les Aztèques avaient découvert notre continent en premier ?". L'Europe n'aurait pas pu créer d'empires pour coloniser la planète et ce sont les peuples de Méso-Amérique et ceux d'Afrique qui auraient dominé le monde et inventé la machine à vapeur... Fou ? Impossible ? Anachronique ? J'ai pris le risque... Mes primo-lecteurs m'y ont encouragé. Je remercie d'ailleurs Elodie et David pour leur soutien.

C'est donc avec une grand plaisir que j'ai vu mon nom, "Danny Mienski", faire partie de la liste des lauréats de concours, comme vous pouvez le voir sur le site Internet des éditions Elenya.



Intitulée Le fabuleux royaume du prêtre Jean, la nouvelle s'inspire d'une légende du moyen âge qui m'a toujours intriguée. Je ne vous en dis pas plus, vous n'aurez qu'à le lire dans le recueil quand il paraîtra ;)

Rendez-vous à Paris entre le 31 octobre et le 2 novembre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

A réécouter en postcast : mon interview sur Radio Fidélité

Radio Fidélité, c'est une radio locale qui émet notamment à Nantes, Pornic et Châteaubriant. L'entrée du bâtiment est très discrète, cachée derrière une porte cochère. J'ai eu la bonne surprise de découvrir une véritable bibliothèque dans les murs de la radio. Bref, j'étais chez moi :)
J'ai accepté avec grand plaisir l'invitation de Myriam. Elle savait que j'avais publié un Guide des éditeurs de fiction en 2015, dans le cadre de mes activités au sein de l'association Le Cercle des écritures de Nantes. Comme nous avions beaucoup parlé d'autoédition pour préparer l'émission, je pensais que l'entretien allait tourner autour de cette question, mais l'entretien, très varié, a été l'occasion de parler de mon recueil Les Temps maudits, de l'évolution de ma relation aux lecteurs, ainsi que de l'association des Romanciers nantais, dont je suis également membre (je fais même partie du CA depuis peu).
L'émission a été diffusée le jo…

Quelques pensées pour 2018

2018 vient de pointer le bout de son museau, la bête est petite mais elle ne demande qu'à grossir. Bientôt, elle dévorera l'année entière, comme un gigantesque fromage. Bien malin le renard qui réussira à lui en reprendre un morceau.

Pourtant, réjouissons-nous. Le monde est vieux, la banquise fond, le Glyphosate sera encore commercialisé cinq ans en Europe, mais aujourd'hui, oui, aujourd'hui et chaque jour qui suit, nous sommes une année plus jeunes que l'année prochaine !
Le monde est vieux, mais ses enfants sont jeunes.
Un moratoire vient d'être voté pour empêcher la pêche en Antarctique et permettre aux espèces animales de s'y reproduire, en aviez-vous entendu parlé ? Les bonnes nouvelles existent, il suffit de les chercher.
Mieux encore : les bonnes nouvelles existent, il suffit de les créer.
En tant qu'écrivain, que jeune écrivain devrais-je dire (car je ne suis qu'au début de ma carrière), mes projets s'orientent naturellement vers l'écrit…

Retour sur ma participation au jury des Beaux Parleurs

Bon, j'aurais dû vous en parler avant mais j'ai fait partie d'un jury, dernièrement. Les Beaux Parleurs. C'est un concours d'éloquence organisé par les étudiants de l'IUT Angers-Cholet. La première édition a eu lieu en mars 2018, ce qui ne date pas d'hier mais j'ai (un peu) de retard dans la tenue de mon blog. J'ai une vie après le travail, voyez-vous, une charrue à réparer, des veaux à vêler et des bottes de foin à entasser dans la grange. Le soir venu, je suis éreinté. J'ai des calles aux mains et je ne peux plus toucher un clavier. Je suis sûr que vous compatissez.

Mais revenons quelques mois en arrière, au 30 janvier 2018 à 15h12 précisément. Je reçois un mail en tant que membre des Romanciers nantais. Mon profil un peu décalé a plu aux étudiants de l'IUT en charge du projet. C'est un concours d'éloquence tout ce qu'il y a de plus banal avec un concours et de l'éloquence dedans. Ils me veulent dans le jury. Je ne sais pa…